Previous Next
Invitation AG du 6 octobre  L'Assemblée Générale de l'UNAPLA aura lieu  le samedi 6 octobre, salle de la Carrière - Saint... Lire la suite...
Quoi de neuf :   Nouveau sur le site : Une page \Actualité\Abeille noire\ :... Lire la suite...
Concours miels 2017   Le 21 novembre 2017 Les résultats du concours des miels de Loire-Atlantique. Le concours... Lire la suite...
Adhésion 2018 Si vous voulez bénéficier de nos services ou si nos projets vous intéressent et que vous... Lire la suite...
Planning formation 2018-2019   Première année 2018   Deuxième année 2018 Lire la suite...
France inter parle des abeilles en danger Au programme de l'émission de France Inter, le Téléphone sonne : les grandes menaces qui pèsent... Lire la suite...
La santé des abeilles au programme des rencontres scientifiques de l'Anses Rencontres scientifiques de l’Anses :Santé des abeilles : « risques émergents et... Lire la suite...
Les toqués invitent les apiculteurs de l'Unapla Ce lundi 28 novembre, l'émission de Patrick Cathala Les toqués, sur France Bleu Loire Océan,... Lire la suite...
Les résultats du concours des miels Edition 2016                              Le concours départemental des miels et des pains d'épices... Lire la suite...

 GDS-AQUITAINE : Le petit coléoptère de la ruche, Aethina tumida présent en Italie du Sud.

Depuis le 15 septembre 2014, l’Italie du Sud a connu 13 foyers d’infestation par le petit coléoptère de la  ruche Aethina tumida autour de la ville de Gioia Tauro (Sovereto) située dans la province de Reggio Calabria, région de Calabre.Le danger sanitaire a été notifié à l’Organisation Mondiale de la Santé Animale (O.I.E.). Selon les déclarations des autorités italiennes, aucun mouvement récent d’abeilles n’a eu lieu depuis cette région vers les autres Etats Membres.

La France est actuellement indemne de ce parasite exotique classé danger sanitaire de première catégorie. Il s’agit d’un danger grave pour la santé des colonies mais ne présentant pas de risque pour la santé publique (consommation de miel). Il convient donc de conserver ce statut indemne

Le risque d’introduction d’ Aethina tumida est très élevé en France, et notamment en Aquitaine en raison de la présence de zones sableuses propices au développement et à l’installation de ce parasite. Même si les autorités italiennes n’ont recensé aucun mouvement, les apiculteurs doivent être vigilant concernant le risque lié à l’introduction et aux éventuelles importations illégales d’abeilles, de reines et/ou de matériel apicole vers la France.

Pour éviter tout risque d’introduction il est donc primordial : 

                              –  de ne pas se procurer d’abeilles, de reines et/ou de matériel apicole en provenance d’autres pays et tout particulièrement d’Italie.

                              – pour les apiculteurs qui se seraient procurés des abeilles, des reines et/ou du matériel apicole en Italie au cours de ces derniers mois, de surveiller leurs ruches et de se signaler auprès des acteurs sanitaires, notamment D.D.(C.S.)P.P. et G.D.S.

                              - de déclarer rapidement toute suspicion afin de limiter au maximum la propagation de la maladie et l’installation durable du parasite en France : Toute suspicion doit être déclarée auprès de la D.D.(C.S.) P.P. dans l’intérêt collectif de tous les apiculteurs français et de toute la filière apicole française. Tout échantillon suspect d’Aethina tumida doit être immédiatement envoyé au laboratoire de référence pour identification.

                             - de déclarer leurs ruchers (auprès de leur G.D.S ou par télédéclaration) : la déclaration des ruchers permet de connaître les emplacements géographiques des colonies et de réagir plus rapidement en cas de foyer.

 Des informations relatives à la situation de l’infestation en Italie sont consultables sur le site de la  Plateforme ESA  

 

Récupération essaims

+ d'informations au : 06 28 28 82 93

Voir toutes les annonces

Ruches Connectées

Evénements 2018

Prochaine AG le 6 octobre 2018.

Magasins Partenaires